Handicap et création numérique

Handicap et création numérique : une proposition forte de l’ECM de Poitiers

Présentation préliminaire

Pour la saison 2006-2007, l’ECM de Poitiers s’est investi, et dans le champs de ses compétences multimédia et audiovisuelles, dans des projets en relation avec des personnes atteintes de handicap. Ces actions se sont réalisées en relation avec des institutions poitevines (IRJS, IEM, OASIS), mais également avec des associations dont les actions sont reconnues dans le domaine de la création par des personnes handicapées (ADRAS : Association pour le Développement des Rencontres Artistiques et Sportives.).
Pour la saison prochaine, l’ECM va prolonger ce travail en relation avec Larnay. Un projet à ambition européenne va être porté par les deux structures afin de porter et mettre en place des actions dont les mots d’ordre seront ; handicap, création et interdisciplinarité.

Projet « handicap et création numérique » porté par l’Espace Culture Multimédia de l’Espace Mendès France.

Ce projet porté par l’Espace Culture Multimédia de l’Espace Mendès France concerne la mise en place d’atelier et de workshops en direction de publics handicapés.
L’orientation générale concerne l’usage et la pratique artistique avec utilisation des outils multimédia et audiovisuels. D’une façon précise, il s’agit de compléter et/ou d’augmenter des pratiques artistiques (théâtre, danse, atelier de réalisation audiovisuel) avec l’aide de compétences humaines et techniques capables d’apporter les éléments pédagogique et d’aide à la production, dans ces domaines.
Ce travail implique également une complémentarité (transversalité/transdisciplinarité) avec les équipes liées aux groupes handicaps.

Depuis le mois de septembre 2006, les activité de l’ECM se sont intensifiées dans ce domaine et voici une présentation des ateliers en cours et des actions menées :

-Le projet « Digital Palimseste » avec Béatrice de Fays.

Ce projet d’installation interactive fait parti d’un projet à résonance internationale « Univers palimseste » (France, Inde, Canada).

Une maquette de« Digital Palimseste » a été présentée à l’EMF du mardi 26 au vendredi 29 septembre 2006 en présence de l’artiste, suite à une résidence d’un mois portée par l’EMF (et en particulier l’ECM) et financée par la région Poitou-Charentes.
Ce projet est intégré à ce volet « création et handicap », puisqu’au delà d’une affirmation esthétique forte, ce projet a impliqué des ergothérapeutes et musicothérapeutes dans un paradigme en relation avec le monde du handicap (perception/espace). 5 groupes de personnes handicapées ont été accueillies (IEM de Biard, Oasis de Biard, groupe « danse » ADRAS…) et des interviews vidéo ont été réalisées afin de retranscrire les impressions (et de donner la parole) de ces personnes.

La « porte d’entrée » de ce projet est avant tout artistique (et fermement défendu par son initiatrice B2 Fays). La composante du travail avec et en direction des personnes handicapées est devenu une évidence, au fur et mesure de l’avancée de la résidence et du process de création. Le principe de « salle immersive et réactive » a permis à ce public de « jouer » , voire de détourner avec une grande intelligence ce dispositif.

-La participation pour la partie multimédia et vidéo à un atelier de pratique de création théâtrale pour des jeunes handicapés moteurs

En relation avec l’ADRAS et la metteur en scène Gaelle Praud de la « Clique d’Arsène ».
Ce projet intègre l’utilisation de l’image projetée (photo, scan, photomontage, vidéo, animation…) dans une mise en scène théâtrale et implique fortement les participants. L’ECM et Fabrik Images interviendront progressivement du mois d’octobre 2006 au mois de mars 2007, avec une présence intensifiée lors de la résidence au centre de la Blaiserie en mars 2007.
Le résultat a été présenté les mardi 13 et mercredi 14 mars dans la salle de la Blaiserie, ainsi que lors du festival « Choukar », lors de la soirée finale le 24 mai 2007 (devant plus de 500 personnes).

-« Souffles » Projet de spectacle de Danse Adras/Espace Mendès France
(du mois de décembre 2006 au mois de mai 2008)

Les danseurs ; élèves et animateurs
7 personnes en situation d’handicap et 5 animateurs dansent sur scène dans une chorégraphie.

Descriptif de la scénographie :
En plus des dispositifs scéniques traditionnels (plateau, éclairages, 3 grosses bouées, et des cordes), l’ECM de Mendès France a travaillé sur la mise en place de dispositifs multimédia interactifs orientés sons et images.
Le cahier des charges impliquait un dispositif orienté low-tech (dispositif accessible financièrement) et susceptible d’être installé rapidement (condition du spectacle vivant).
Cela consistait en l’utilisation de deux vidéoprojecteurs, d’un ou deux ordinateurs portables, de système de capteurs et d’enceintes mobiles amplifiées.

Démarche et intention artistique

Faire vivre à ce groupe un processus artistique comme un chemin à parcourir en groupe.
Utilisation d’outils multimédia afin de stimuler leurs vibrations internes et leurs perceptions sensorielles.
Certain de ce groupe avaient déjà présenté des chorégraphies devant un public de la région (Chapelle des gaillards 2004 ,Oiron : rencontres d’amateurs 2005) et lors de ces événements ils ont su émouvoir les spectateurs. Ainsi nous avons pu lire dans leur démonstration leur joie de se produire. Leur motivation se situe dans une poursuite de cette expérience humaine.

Approche culturelle ;

Par une pratique comme la nôtre nous visons l’intégration de ces personnes afin qu’elles puisent avoir le sentiment d’appartenir au milieu culturel de la ville. Nous avons pu diffuser le résultat :
-Au festival « Choukar » le 24 mai, à la maison des étudiants (500 personnes présentes)
-Au festival de Reffanne (79) le 9 septembre 2007.

Une suite va être donnée, tant sur le domaine de la médiation (atelier) que de la création (spectacle) pour la saison 2007-2008. La fondation de France a répondu favorablement à la demande de soutien concernant ce projet.

L’ECM assurera ce travail de développement dans la réalisation d’un système interactif qui sera utilisé sur sur le plateau (conception et réalisation de Patrick Tréguer sur le logiciel Max/MSP/Jitter de l’IRCAM).

Une convention de partenariat est signée dans le cadre de ce projet et relie contractuellement les deux associations (EMF et ADRAS).

-Mise en place d’une structure d’accueil et d’aide au projet artistique à l’EMF.

Un nouveau lieu de création et d’expérimentation multimédia

Afin de rendre plus performant ces travaux d’atelier orienté multimédia et spectacle vivant, l’ECM a mis en place un équipement (tapis de danse, éclairage et salle équipée informatique et de diffusion vidéo) dans une des salles de l’Espace Mendès France (200m2 de superficie et hauteur de plafond de 4,60M).
Cet équipement peut être, le cas échéant être déplacé afin de réaliser ce travail de recherche et d’expérimentation en d’autres lieux. Cette structure est opérationnelle depuis le premier trimestre 2007.
Des ateliers et workshops y sont régulièrement organisés avec des groupes « handicaps ».
Des présentations publiques à la fin de ces ateliers (entrée libres), permettent de valoriser le travail effectué et ainsi de faire connaître et d’aider à une diffusion de ces projets artistiques.
Il s’agit également de favoriser le croisement avec des artistes et ces publics afin d’initier une dynamique originale sur Poitiers et en relation avec les structures et associations motivées sur ce principe de transdisciplinarité active.

Participation au colloque « Mobile Immobilisé » à Montréal du 31 octobre au 3 novembre 2007

Patrick Tréguer , responsable de l’ECM de Poitiers, a pris contact avec Louis Bec (zoosystémicien, Président de l’Institut scientifique de recherche paranaturaliste, Ex-Inspecteur à la création artistique, Délégation aux Arts Plastiques, Ministère de la Culture. Il vit et travaille à Sorgues (France), et développe un travail qui interroge les relations entre les domaines artistiques, scientifiques et technologiques). afin de prolonger la réflexion et l’action dans ce domaine de la création et du handicap. Les rencontres organisées à Montréal correspondent complètement au domaine de recherche effectué à L’EMF.

http://132.208.118.245/~mimmobilise/index.html

« MOBILE – IMMOBILISE est un projet qui a pour objectif d’associer à travers les Villes Européennes, des partenaires engagés dans des expériences et des recherches qui se développent autour des problématiques Culture, Handicap et Technologies en confirmant le rôle central de la communication.
– Les innovations technologiques en direction du handicap, occupent une place à part parmi les avancées biotechnologiques qui redéfinissent et modifient le vivant de façon radicale et parfois inquiétante, dans ses développements génétiques, biologiques, morphogénétiques et comportementaux en posant des questions essentielles au plan éthique, juridique, éthologique, politique et économique. Bien au contraire, les innovations technologiques en direction du handicap jouent un rôle d’intégration et d’ouverture _conversationnelle » fondamentale par les interfaces qu’elles établissent entre l’homme et l’homme et son environnement à travers la machine, construisant ainsi différentes stratégies de communication et d’adaptation inventive.
– Plus largement, MOBILE – IMMOBILISE a pour objectif de tenter d’apporter un éclairage sur les problématiques qui émergent de l’impact des technologies en créant de nouvelles formes d’interdépendance et d’indépendance. En cela, il s’attache à faire évoluer une notion de culture élargie, dans laquelle chacune des composantes de la société et plus particulièrement le handicap, prennent une part importante dans l’édification globale de la « sensibilité » d’une époque. »

Cette prise de contact a permis de poser les jalons de partenariats forts et originaux qui permettront d’allier des savoirs faire et des expérimentations à fort potentiels éducatifs, artistiques et scientifiques. Louise Poissant responsable à l’UQAM (université du Quebec à Montréal) et sommité dans le domaine des Arts Médiatiques a reçu Patrick Tréguer et est intéressée par cette démarche originale initiée par l’ECM de Poitiers.
Cette mise en place d’un réseau, constitué de compétences de haut niveau fait parti des perspectives de l’ECM de Poitiers pour les deux années à venir où le projet « handicap et création numérique » va être consolidé.

Culture et Handicap en région

Les directions régionales des Affaires culturelles (Drac) s’engagent en faveur des personnes en situation de handicap et contribuent à développer les pratiques artistiques, l’offre culturelle et à favoriser l’accessibilité au sein des équipements culturels.

Cet engagement s’inscrit en prise directe de l’Arrêté du 1er février 2001 créant la Commission nationale Culture-Handicap. Dans le cadre du plan gouvernemental en faveur des personnes handicapées, elle constitue une instance de dialogue et de consultation entre les ministère chargés de la culture et des personnes handicapées, les principales associations de handicapées, les personnes handicapées elles-mêmes et le milieu culturel et artistique.

L’ECM de Poitiers revendique dans son projet ECM ce travail en synergie avec les structures opérantes dans ce domaine sur Poitiers et sa région.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s