Archives de Catégorie: espace culture multimedia poitiers

GIGACIRCUS – AmeXica Skin (du 14 au 17 octobre)

GIGACIRCUS – AmeXica Skin
installation multimédia et performance
Sylvie Marchand, conception, image, réalisation, Lionel Camburet, scénographie, création sonore, Yorick Barbanneau, design et programmation Internet, interfaces réseaux, Jacques Bigot, programmation du dispositif, interaction en temps réel,  Sébastien Legros, scénographie, lumière, technique, Lelio Moehr, infographie, photographie, création sonore,  Cécile Rouquié, effets spéciaux, infographie, Talia Barredo, traduction, Anne-Laure Quitté, web, médiation

du mercredi 14 au samedi 17 octobre

vernissage le mer 14 oct à 19h

Pendant les heures d’ouverture habituelles de l’Espace Mendes France

entrée libre
salle Galilée

AmeXica sKin est née de rencontres avec des migrants d’Arizona. L’installation interroge la frontière Mexicano-Américaine, noeud d’échanges économiques et culturels, enjeu de conflits, point de rencontre avec l’altérité…. Les témoignages diffusés sur supports vidéo, son, diapositives et textes interactifs, dévoilent la brutalité de cette zone frontalière comme tant d’autres. AmeXica Skin est une membrane sensible, une surface d’échange qui met les hommes et leur mode de survie, au centre du dispositif. Un manifeste en soi.

giga 01


Poster un commentaire

Classé dans art numérique, atelier, creation multimédia, culture scientifique, ECM Poitiers, espace culture multimédia, espace culture multimedia poitiers, poitiers, Poitiers+ecm

Orchestre de joy Stick « the closh »

Le dimanche 21 juin 2009, dans le cadre du 4/21, dédié aux Arts de la rue et organisé à Poitiers, l’Espace Mendès France et en particulier le lieu multiple, son espace création numérique, a proposé un orchestre de joy Stick, « the closh ». Celui-ci a joué dans le très bel endroit qu’est « le jardin d’ombre » du Parc de Blossac, situé au centre de Poitiers.

Flyer de « Klosh » le 4/21 de Poitiers

Cette proposition artistique a permis la mise en place de trois ateliers de répétition autour du concept musical de l’orchestre de joy stick. 9 joy stickers : Marika , Aude, Vincent, Yoann, Gis, Michel, Olivier, Nicolas, Patrick ont ainsi travaillé autour de textes d’Edgard Morin (l’appel au bien commun), de Simone de Beauvoir (le manifeste des 343 salopes), de Joe Strummer (Clash) et sur la base musicale librement réinterprétée de London Calling.

Cette expérimentation a permis d’explorer l’utilisation de cet outil musical piloté par la métamalette initiée par Serge de Laubier des Studios Puce Muse.

2 performances de 15 minutes ont permis la rencontre avec 150 personnes et faire découvrir cet instrument atypique joué à plusieurs . La composition générale orchestrée/arrangée par Nicolas Brasard et Patrick Tréguer s’est inspirée des travaux de Luc Ferrarri et Lionel Marchetti et d’oeuvres du répertoire des musiques électroacoustiques ou acousmatiques.

Ecouter la création sonore (celle de 11h30 ; enregistrement micro extérieur)

Ecouter la création sonore (celle de 13h30 ; enregistrement sortie de table)

Poster un commentaire

Classé dans art numérique, atelier, creation multimédia, ECM, ECM Poitiers, espace culture multimédia, espace culture multimedia poitiers, joystick

Zoom d’art dare, ayez le déclic photo

Concours photo pour les 12-18 ans, sur inscription qui a eu lieu le samedi 13 juin 2009.

Affiche du concours

25 jeunes de 12 à 18 ans sont venus participer au marathon photo numérique organisé par le Conseil communal des jeunes de la ville de Poitiers avec le soutien du Lieu multiple, pôle création multimédia et arts numériques de l’Espace Mendès France. L’équipe organisatrice est composée des jeunes du CCJ et dans les participants, il est à noter le travail de quatre jeune de l’IEM de Biard qui se sont prétés aux jeux avec enthousiasme.

Une journée intense qui a permis l’approche de la prise de vue, du travail numérique autour de la correction des images, avec GIMP entre autre (sans trucages), des rencontres et conférences avec 6 photographes professionnels et la remise des prix (des photos d’artistes professionnels):

-Trois thèmes lancés au début de la matinée:

-« shoes »

-couleurs

-différences

Un timing au cordeau pour cette journée ;

Programme :

9h30 : accueil des participants

10h00 : présentation du déroulement de la journée et du marathon

10h30 : lancement du marathon

12h30 : buffet

13h30 : choix des photos et retouche d’images possible

15h00 : heure limite de restitution des photos

16h00 : échanges avec les photographes

18h00 : remise des prix

Un vrai réussite dans une démarche qui a permis d’aborder « l’éducation à l’image » sous l’angle du « spect’acteur » et de montrer que le regard et l’imaginaire des jeunes participants reste toujours au rendez vous. La qualité des photo en constitue une belle démonstration.

Les photos sélectionnées par le jury (ainsi qu’un compléments de photos réalisées par l’ensemble des participants) seront diffusées à l’EMF (théâtre des sciences et ECM) jusqu’à fin juillet sous la forme d’une exposition libre d’accès.

Poster un commentaire

Classé dans atelier, C.C.J., creation multimédia, ECM, ECM Poitiers, espace culture multimédia, espace culture multimedia poitiers, marathon, photo, poitiers, Poitiers+ecm

Concert Oneone / Cancan / Le ton mité le lundi 15/06 à 20h30

afficheoneoneWORDPRESSBasé à Tokyo, Oneone (Ouah-ouah en chien français), propose une amicale avant-garde noise proche d’une version rock de « Minna no Uta », célèbre émission de clips animés musicaux pour enfants, diffusée depuis plus de quarante ans au Japon.  Avec ses airs pop prêt-à-chanter et ses mélodies fantasques cabossées, OneOne rayonne une atmosphère bienheureuse sur scène.

Dans ce groupe de pop naïve se cachent les membres du remarquable et unique groupe pop-rock Deerhoof! (acclamés par la critique rock, Deerhoof a tourné aux côtés de Radiohead, Wilco, The Flaming Lips, Sonic Youth, The Roots…).

Cancan, le duo improvisé de Greg et Ueno à l’occasion de la tournée, marquera une pause free-guitare / batterie-débridée avant de plonger dans l’univers ubuesque de Le Ton Mité. Entre les Etats-Unis et la France, le personnage invente un monde ludique et terriblement libre. Nouveaux tubes et vieilles chansons favorites au programme!

ONEONE : Saya TAKASHI (guitare, clavier, voix), Satomi MATSUZAKI (basse, voix), Ueno TAKASHI (guitare), Greg SAUNIER (batterie), Tetsuya UMEDA (objets).

LE TON MITÉ : McCloud ZICMUSE (voix, guitare).

CANCAN : Greg SAUNIER (batterie), Ueno TAKASHI (guitare).

20h30 au Planétarium de l’Espace Mendes France
Tarif plein : 7 euros – tarif réduit Carte culture  : 4 euros


Retrouvez la suite de la programmation sur la page de la Programmation du 1er semestre

Poster un commentaire

Classé dans ECM Poitiers, espace culture multimedia poitiers, poitiers

Comment s’est déroulé le workshop avec Jocelyn Robert

Voici une vidéo qui dévoile la manière dont s’est déroulé le workshop « entresort sur le monstre contemporain » avec Jocelyn Robert et ses 12 participants, du 27 au 31 octobre à l’espace mendès france ; le fruit de ce travail a été présenté sur le parvis du TAP entre le 1 et le 6 décembre sous le titre « 93000 litres de cheval contemporain ».

Poster un commentaire

Classé dans ECM Poitiers, espace culture multimedia poitiers, Poitiers+ecm, worshop

workshop de création avec Jocelyn Robert (Québec)

Entresorts multimédia : Le monstre contemporain

du 27 octobre 2008 au 31 octobre 2008
Sur inscription (et sélection à partir d’un dossier). Frais de participation entièrement pris en charge par les structures organisatrices.

Stage de création Entresorts multimédia sur le thême du Monstre contemporain. Ce projet est conçu par Jean Boillot, metteur en scène et directeur artistique de la compagnie La Spirale autour de « l’entresort » en partenariat avec le Théâtre auditorium de Poitiers – Scène nationale, l’Ecole européenne supérieure de l’image et l’Espace culture multimédia de l’Espace Mendès France de Poitiers.

Ce workshop animé par l’artiste québécois Jocelyn Robert s’insère dans une dynamique d’ateliers de création. Il s’adresse aux étudiants ainsi qu’à toute personne expérimentée désireuse de travailler sur un projet de création autour de créations numériques. Jocelyn Robert travaille en art audio, art informatique, performance, installation, vidéo et écriture.

Entresorts multimédia Le Monstre contemporain

Avec Jocelyn Robert, artiste multimédia québécois du lundi 27 au vendredi 31 octobre à l’Espace Mendès France de Poitiers

Ce stage réunira une équipe de 12 étudiants et jeunes professionnels pour concevoir et réaliser en équipe, trois projets « d’entresorts multimédia », dispositifs spectaculaires et interactifs, sur le thème du « monstre contemporain ».

Ce stage sera encadré par Jocelyn Robert, artiste multimédia québécois avec le soutien des équipes enseignantes et techniques de l’Ecole Supérieure de L’image et de l’Espace Pierre Mendès-France.

« Un entresort est un dispositif scénique issu du théâtre forain. Le public en jauge réduite entre par une porte, assiste à une « performance » de quelques minutes puis sort ». Durant ce stage il s’agira pour chaque groupe, de définir son projet, de questionner le contenu, la forme, de définir le dispositif envisagé, et de commencer la réalisation par l’expérimentation in situ.

Ce stage est la première étape d’un projet dont l’objectif est la présentation publique des dispositifs multimédia, sur le parvis du TAP (Théâtre Auditorium de Poitiers), à Poitiers, du 1er au 5 décembre. Le résultat des travaux sera présenté dans l’espace réduit de trois baraques de chantier (type Algéco) elle même disposé devant le TAP de Poitiers.

Publics concernés: étudiants et jeunes professionnels en arts, audiovisuels, artistes, réalisateurs, programmeurs.

Nombre de participants : 12 maximum (9 EESI/ 3 EMF)

  • Dates : du 27 au 31 Octobre (inclus)
  • Horaires : 10h-12h30 – 14h30-18h30
  • Lieu: Espace Pierre-Mendès France (Poitiers)
  • Pré requis : pratique du montage son et/ou vidéo et connaissance de l’environnement MAX MSP/JITTER souhaité.

Modalité d’inscriptions:

Par mail auprès de e.baud@eesi.eu et ptreguer@pictascience.org au plus tard le 13 octobre, en envoyant obligatoirement une note d’intention retraçant votre parcours de formation et/ou professionnel, vos champs de pratique et de compétence et en précisant, en quelques lignes, ce qui motive votre candidature à ce stage.

NB : une sélection des candidatures sera réalisée par les équipes de l’espace Pierre Mendès-France et de l’EESI le 10 octobre.

(NB: au début du workshop, 12 participants et participantes ont été sélectionnés et participent activement à cette aventure artistique qui se prolongera jusqu’au 5 décembre dans le cadre de la diffusion des œuvres crées. Celles ci seront diffusées dans trois algéco (cabanes de chantier) situés sur le parvis du TAP pendant cette semaine.

Bilan du workshop

Le workshop s’est achevé, hier vendredi 31octobre après un travail intensif qui a permis d’aboutir à la conception d’un projet intitulé « 93000 litres de cheval contemporain ». L’ambiance y a été studieuse mais détendu et la participation des « stagiaires », maximum (pas d’absentéisme, malgré des journées prolongées par des nocturnes rendues indispensables par le brève durée du workshop).

La présence constante de Jocelyn a donné une tonalité très artistique et pédagogique à la fois sécurisante et exigeante. Une telle expérience montre la nécessité et la pertinence de ce genre de rencontre qui décloisonne la notion de transfert de savoir et offre de nouveaux territoires dans le domaine de l’apprentissage artistique.

Nous remercions les 12 participants, participantes, Jean Christophe Desnoux, Emmanuelle Baud, Frédéric Curien de l’EESI, Hervé Jolly pour sa présence, investissement et soutien, Natacha Godel et Joss du TAP pour les filets protecteurs et la tenue de la bourse, Jean Boilot pour le magnifique risoto et le mythe fondateur, Antoine, les hôtesses de l’accueil et Cyril de l’EMF pour les repas et l’accueil souriant qui caractérise l’EMF, ainsi qu’Olivier pour le film à venir et la prise de vue discrète.

Un grand merci à Jocelyn pour sa méthode Quebecquoise que nous aimerions voir se diffuser plus amplement en France. Humour, méthode, sens du rapport à l’autre, écoute. Bref, un grand moment de pédagogie distillé dans un beau bureau d’étude…

Affaire à suivre pour l’instant de vérité au TAP à partir du premier décembre jusqu’au 5 décembre sur le parvis où vous attendront les 3 algécos et leur contenu. La visite est gratuite et accompagnée (15h à 19H).

Vernissage (si possible festif) le 2 décembre à partir de 18H30 dans le même TAP.

Vous êtes tous bienvenus. En espérant vous y voir nombreux.

Calendrier entresorts

  • conférence À la défense du S singulier le 28 octobre à 18h à l’EESI
  • Stage de création du lundi 27 au vendredi 31 octobre à l’EMF avec Jocelyn Robert.
  • Exposition des œuvres : du lundi 1er au vendredi 5 décembre, parvis du TAP – scène nationale.

Jocelyn Robert

Jocelyn Robert travaille depuis 20 ans sur l’art audio, l’art informatique, la performance, l’installation, la vidéo et l’écriture. Ses travaux ont été montrés au Canada, aux États-Unis, au Mexique, au Chili, en Australie et en Europe. Il a publié une dizaine de CDs en solo et a participé à plus d’une vingtaine par d’autres artistes. Il a performé aussi bien en solo qu’avec Diane Landry, Laetitia Sonami et Bruit TTV, et a réalisé plusieurs installations en solo ou avec des collaborateurs tels Emile Morin et Daniel Jolliffe.

En 1993, il fonde le centre Avatar à Québec, dont il est le directeur artistique ainsi qu’OHM éditions. Ce centre est spécialisé en art audio et art électronique. Son installation vidéo-informatique « L’Invention des Animaux » a remporté en 2002 le Premier Prix ex aequo catégorie « Nouvelle Image » de la Transmediale, à Berlin. Il est intéressé par la banalytique, par l’espace entre les riens, par une certaine épaisseur du temps…

Avatar est un centre d’artistes autogéré actif dans les domaines de l’art audio et de l’art électronique. Avatar supporte la recherche, la création et la diffusion d’œuvres d’art. Avatar publie des projets sous le nom d’OHM EDITIONS et en assure circulation et distribution sous le nom de VACUOHM.

Lieu : Espace Mendès France, Poitiers
1, place de la Cathédrale, 86000 Poitiers, France

Poster un commentaire

Classé dans creation multimédia, ECM Poitiers, espace culture multimédia, espace culture multimedia poitiers

Actualité de ECM de Poitiers (Espace Mendès France)

Juin 2008

Dora Stanczel Secret 6
11 févr. – 07 juin 2008
La Rochelle. L’Astrolabe
Partenariat de l’ECM sur un projet événementiel impliquant la population de Mireuil (La Rochelle). L’équipe de l’ECM renforcée de la présence d’Hervé Jolly (artiste programmeur poitevin avec lequel l’ECM travaille régulièrement) a conçu et installé des systèmes interactifs dédiés au fonctionnement des « cubes à secrets » conçus par Dora.


Secret 6
Entre projet évolutif et esthétique relationnelle, Secret 6 explore le thème des mystères, des petites affaires, des craintes, des joies sussurés discrètement à l’oreille d’un proche ou gardées au plus profond de soi. Ce projet se propose de récolter les secrets de chacun afin de produire une œuvre interactive qui dévoilera toute la vérité au mois de juin.
Un projet artistique pluridisciplinaire
Secret 6 s’inscrit comme un projet expérimental qui se décompose en deux étapes majeures: la collecte des secrets avec des ateliers d’écritures, des lectures basées sur des exemples littéraires ainsi que l’installation de boîtes recueillant les secrets anonymes; puis, l’artiste exploite ces secrets comme matière de création artistique avec la réalisation de courts-métrages et la mise en place d’ateliers graphiques pour les enfants. De plus, Dora Stanczel explore ce thème par une installation interactive présentée dans le parc du quartier avec l’aide de l’ECM-Espace Mendès France de Poitiers. Les secrets sont alors dévoilés et les voyeurs attrapés les 6 et 7 juin comme l’aboutissement de ce long travail. Poésie, repas secret, projections vidéo sur des immeubles du quartier, dialogue musical improvisé par une violoncelliste et un DJ se laissent éclairés par les feux de la Cie Carabosse et par les chuchotements du groupe Les Souffleurs-Commandos poétiques
informations en ligne :

——————————

Février 2008

L’ECM fait parti de la fédération culture Multimédia crée en réaction à la décision prise par le Ministère de la Culture, sans aucune concertation, de supprimer le label des Espaces Culture Multimédia.

Cette fédération dénonce les points suivants:

Depuis janvier dernier, le ministère français de la Culture se
désengage massivement de la culture multimédia, remettant en cause son soutien à des
lieux, à des structures, à des projets de création ou de recherche, à des festivals, à des
actions pédagogiques et de médiation et ce, sans concertation ni délai, sans fournir un
quelconque argumentaire.

Le projet actuel est de mettre en place des Etats généraux de la création multimédia d’ici octobre 2008, en y impliquant l’ensemble des acteurs qui contribuent à la reconnaissance de ce mode de création.

  • Labomédia (Orléans) /
  • Kawenga (Montpellier)
  • Espace Mendès France ( Poitiers)
  • Maison populaire (Montreuil)
  • Zinc (Marseille)
  • Ping (Nantes)
  • Dédale (Paris)
  • Vidéoformes (Clermont-Ferrand)
  • Association AVEC/La Gare
  • Les Réseaux de la Création (Paris)
  • Médias-Cité (Saint-Médard-en-Jalles)
  • Superficiel.org (Montreuil)

——————————

Mai 2008

Réseau Art Numérique RAN

l’ECM de l’EMF fait désormais parti du Réseau Art Numérique (RAN).

Le RAN poursuit un but d’intérêt général de développement des arts numériques à travers la recherche artistique, scientifique et technique, la création, la production, la diffusion et la médiation, la formation et l’éducation.

Pour la réalisation de son objet, l’association anime un réseau de structures de recherche artistique, scientifique et industrielle, de formation, de production et de diffusion œuvrant dans le domaine de la création numérique au niveau national et international. L’association favorise le développement des croisements entre les pôles « art science et industrie ». Elle participe à l’accompagnement de projets artistiques. Elle favorise également la mutualisation entre les structures membres en termes de recherche, formation, production, diffusion et communication. Enfin, l’association développe des actions en faveur de la médiation auprès des publics .

Ce réseau correspond à la volonté affirmée de développer la prise en compte de cette création au niveau national et européen.

L’actualité de ce réseau sera diffusée régulièrement sur ce site en relation étroite avec l’ensemble des partenaires de ce projet volontaire.

Structures présentes lors de l’AG constitutive:

Comédie de Caen/IMSI/CNRS/pôle MODESCO de l’Université de Caen Basse-Normandie/Transculture (Mons) (B)/Digital Arts et Cultures/Centre des Arts (Enghien)/Théâtre de l’Agora/Gaieté Lyrique/le Dansoir Karine Saporta/Art Sensitif.

——————————

Projet 2008-2009

Orchestre de joysticks (méta malette)

23 janvier 2008 de 14:00 à 17:30

Atelier de création numérique et projet participatif

le mercredi 23 janvier 2008 de 14h à 17h30

Premier atelier proposé autour du projet Ochestre de joysticks. Ce nouveau projet est porté par l’équipe de l’Espace Culture Multimédia de Poitiers en partenariat avec les Studio Puce Muse de Rungis.

Il doit permettre à court terme de mettre en place des orchestres de 8 personnes qui utilisent des joy-stick (généralement utilisés pour les contrôles de jeux vidéo)

et d’utiliser des fonctions de MAO (Musique Assistée par Ordinateur) pour créer des pièces musicales originales.

Les sources sonores sont de tout ordre ; sample, boucles musicales, enregistrements par les participants, et s’apparentent aux constructions utilisées en musique électro acoustique (synthèse granulaire, synthèse additive…).

Un des enjeux pédagogiques de ces ateliers est de travailler sur ces nouveaux interfaces et ces nouveaux gestes autorisés par ces nouveaux outils.

Des sessions en direction des personnes en situation de handicap seront organisées pendant le premier semestre 2008. Cette approche d’un travail sur les gestes et la construction de bandes sons seront explorés lors de ces ateliers.

Ce projet est également participatif car il doit permettre de développer des stratégies de pédagogies en utilisant cet « instrument numérique ».

Les mots clés sont:

-gestes

-orchestre (apprendre à jouer ensemble)

-écoute

-approche d’un outil informatique et lutherie numérique

-Musique assistée par ordinateur

La Méta-Mallette est un dispositif permettant de jouer musique et image assistées par ordinateur en temps réel et à plusieurs.

Ses objectifs sont:

  • DÉCOUVRIR, grâce à un dispositif ludique et créatif, les possibilités de la Musique Vivante Visuelle et Virtuelle
  • JOUER ensemble et en temps réel de la musique et de l’image assistées par ordinateur
  • CONNAÎTRE des techniques de synthèses et de transformations sonores qui ont marqué l’histoire de la MAO
  • EXPÉRIMENTER des images, des sons, des gestes…
  • PRATIQUER une musique d’aujourd’hui avec des instruments d’aujourd’hui.

La Méta-Mallette est un dispositif souple qui s’adresse à tous avec ou sans connaissances en MAO.

Au bout d’une dizaine d’heures d’apprentissage, le Méta-Mallettiste peut jouer en ensemble et commence à explorer la richesse du son.

Elle peut donc être pratiquée avec des objectifs et des niveaux différents. Elle est actuellement utilisée en collège, en école de musique, en centre de création multimédia…Puce Muse propose une formation adaptée au niveau de chacun.

Description du dispositif

La Méta-Mallette est constituée d’un logiciel, développé par PuceMuse, et de manettes de jeux.

Le logiciel est développé à partir de Max/MSP/Jitter, environnement de programmation graphique. Il est constitué d’une architecture globale et d’une collection d’instruments virtuels musicaux et graphiques, signés par des développeurs multimédias et des compositeurs. Ces instruments sont réglables et assemblables très simplement. On peut donc rapidement organiser et faire jouer des orchestres de Méta-Mallettistes. Chaque année Puce Muse commande de nouveaux instruments virtuels et la collection s’agrandit.

La Méta-Mallette peut fonctionner avec 100 manettes de jeux voir plus. Cela dépend de la puissance de l’ordinateur. Avec les capacités informatiques des ordinateurs actuels (portables Mac ou PC), on peut utiliser une vingtaine de manette de jeux simultanément. La manette de jeux référente jusqu’à présent est le joystick mais nous travaillons actuellement à l’utilisation de nouveaux accés tels que la manette de la Wii ou différents GamePads.

Lieu :

   

Un commentaire

Classé dans creation multimédia, ECM, ECM Poitiers, espace culture multimédia, espace culture multimedia poitiers, Non classé, poitiers, Poitiers+ecm